Quels ingrédients retrouve-t-on dans la bière artisanale ?

bière artisanale

Lorsque vous demandez à un amateur de bière artisanale ce que c’est, il lui sera difficile de vous donner une réponse claire et précise. Cela le sera encore moins si vous posez la même question à plusieurs passionnés de la chose. Vous n’obtiendrez pas une réponse unanime. En revanche, chaque définition que vous obtiendrez de chacun d’eux vous permettra de mieux savoir ce que c’est qu’une bière artisanale. De façon globale, la bière artisanale est une boisson alcoolisée, fabriquée de façon locale, avec des ingrédients plus près de chez vous, que cela en a l’air. La différence avec la bière industrielle, c’est que le goût de cette bière locale varie d’un fabricant artisanal à un autre, car tous les ingrédients ne sont pas ajustés de la même façon chez tous les réalisateurs de cette bière. D’ailleurs, quels ingrédients retrouve-t-on dans une bière artisanale ?

La bière, c’est liquide : il faut donc de l‘eau

Vous vous en doutiez certainement. L’eau compose plus de 90 % de la recette de la bière. De ce fait, l’eau de brassage doit donc être d’une très bonne qualité. Cette eau doit disposer d’un PH neutre, donc ni acide ni alcalin, et doit être pure. Assez pure de toute substance ou de toutes pollutions, afin que la levure s’y développe correctement.

Aussi, cette eau doit avoir une certaine teneur en sels minéraux. Elle doit donc disposer d’un bon taux de calcium et de magnésium, qui serviront à ce que la bière ait une bonne teneur et une texture adéquate. L’on n’aurait pas besoin de beaucoup de minéraux par exemple pour une bière blonde. Alors que la bière brune quant à elle, devrait en contenir assez.

En gros, l’eau utilisée pour la bière joue un rôle important pour son goût. Elle ne devra alors pas être négligée. Et si vous voulez savoir à quoi ressemble une bière artisanale, sans pour autant la réaliser vous-même, faites un tour sur https://www.mabiereartisanale.fr/.

Le malt

On retrouve généralement le malt dans les céréales. Et pour l’obtenir, la céréale la plus utilisée dans la bière, c’est l’orge. D’autres céréales comme le blé, le riz et autres, permettent d’y arriver également. Ces céréales contiennent 70 à 80 % d’amidon, en plus du sucre simple. C’est donc cela qui est à la base du corps de la bière et qui permet d’obtenir un produit nutritif et alcoolisé. Pour obtenir le malt à partir de ces céréales, on les fait sécher après une phase de germination, et le résultat est là.

Le houblon

Le houblon est une plante grimpante dont on utilise les fleurs en conception de bière artisanale. Même s’il est un ingrédient très peu utiliser en réalisation de bière industrielle, il est très présent quant à l’artisanale. Le houblon est l‘ingrédient secret qui donne à la bière son caractère, son arôme, son goût et même son amertume. C’est un antibactérien, tour à tour amérisant et aromatique. Il permet de ce fait de supprimer toute bactérie qui voudrait proliférer durant la fermentation.

La levure

À des températures différentes, chaque levure apporte un goût significatif. De ce fait, en tant que microbrasseur, vous pourrez acheter près de 100 levures différentes analysées et adoptées par des laboratoires. C’est un peu la marque de fabrique de chaque brasseur. Ainsi, vous pourrez créer vous-même votre propre souche de levure, et cela rend chaque bière unique.

L’utilité première des levures est de fermenter le moût, puis de manger les sucres de bouillon de céréales, que le brasseur prépare. Les levures transformeront ainsi le sucre en alcool et en CO2, ce qui imprimera une bonne qualité à la bière.